The Boss

Titre : The Boss

Auteure : Erin Graham

Editeur : Addictives

534 pages

Résumé : Irrésistible, envoûtant, indomptable…Entre Emily et Marek, c’est électrique dès le premier regard.Lui est patron, dur, inflexible et n’accepte jamais moins que l’excellence.Elle est inexpérimentée, déterminée à faire sa place et à obtenir des réponses.Ils sont liés par un passé que Marek préférerait oublier et qu’Emily refuse d’effacer.Entre affrontements et rapprochements, lequel cédera le premier ?Découvrez The Boss, la nouvelle romance d’Erin Graham !

the-boss-1197183

Un grand merci aux éditions Addictives pour l’envoi de ce roman !


35983D81-9E9F-425B-A763-CF4095B92790

Helloo ! Je vous retrouve pour vous parler du roman The Boss que j’ai fini hier.

Lorsque j’ai lu le résumé et le premier chapitre, je ne m’attendais mais absolument pas à ce genre d’histoire. Je m’attendais à une trame banale autour de retrouvailles et de relation entre patron et employé. Le premier chapitre d’ailleurs, confirmait un peu ma prédiction ; il était léger, très joyeux et je pensais donc qu’on allait avoir une histoire d’amour assez commune en fait.

Et en une phrase je me suis pris une de ces claques sur tout ce que je supposais ! 

Dès la fin du premier chapitre on a droit à un retournement assez ouf ! Je n’ai pas vraiment envie de dire lequel précisément puisque l’effet de surprise est vraiment très intriguant cependant, je dois préciser que ce livre traite de sujets durs.

Erin Graham a réussi a les aborder en douceur et assez bien mais je dois dire que maintenant que je ressors de ma lecture, je me demande pourquoi je n’ai pas pleuré. J’ai certes vraiment compati pour les personnages mais jamais les larmes qui montaient dans mes yeux ont coulées.

Ce livre réussi à mixer un grand drame avec quelques éléments qui sont là pour faire rire et généralement ceci est le meilleur type d’histoire ! On y pleure comme on y rit. Mais ici, à mes yeux (pour pas dire larmes hein 😏), le drame aurait du prendre un soupçon plus de place afin de créer plus d’émotions.

Sinon, côté personnage principal : en général – je suppose que vous le savez si vous me suivez – dans les romances, si j’aime un des personnages du couple beaucoup plus que l’autre ce sera quasi toujours le mec. Bah là non !

C’est ce qui m’a fait beaucoup aimé Teach Me Love de la même auteure, ici la fille n’est pas une cruche qui s’emballe pour tout ou encore un cliché sur pieds.

On suit donc Emilie qui est celle qui m’a vraiment intéressé. Dès le début, je voulais savoir ce qui allait lui arriver et je voulais absolument que ce soit positif car ce personnage est aussi fort qu’attachant lorsque le personnage masculin, Marek ne l’était pas tellement. Lui aurait pu grandement me toucher de par son passé intéressant cependant je l’ai juste trouvé un peu agaçant par moments.

Après, je les ai malgré tout beaucoup aimé ensemble pour leur complicité, leurs joutes verbales – qui étaient parfois à mourir de rire – et juste leur alchimie en fait. Ils se complétaient bien même si je regrette un peu que leur dernier « problème » se soit résolu aussi vite puisque c’était sur un sujet important qui à mes yeux reste irrésolu.

Durant ce livre, j’ai eu le plaisir de retrouver la plume d’Erin. Dans ce livre, l’histoire avance à un rythme assez lent – c’est d’ailleurs assez logique vu le sujet – mais malgré cela et les quelques longueurs du milieu j’ai trouvé l’écriture de l’auteure assez fluide.

Ce qui ici m’a beaucoup plus sont toutes les références de l’auteur à certains films « cultes » ou encore chansons. J’ai trouvé cette dose d’humour et de légèreté superbe !

En conclusion, ce fut une lecture agréable qui aborde bien son sujet même si j’aurais aimé qu’il ait été encore plus traité.


Vous tente t-il ? Si vous hésitez encore voici quelques passages que j’ai beaucoup apprécié durant ma lecture :

« Le soleil de ce matin me paraît plus beau, plus lumineux, plus chaud… Mais je crois surtout que c’est parce que ce matin, j’ai deux soleils qui brillent pour moi. Il y a celui que je partage avec l’ensemble de la planète. Celui-ci, pas de problème je peux même le laisser aux autres. Et il y a mon soleil personnel, Milie, celui qui a chassé les nuages de mon âme, celui auquel je suis accro depuis des années (…) »

Chaque seconde est trop longue, chaque battement de cœur loin d’elle, trop douloureux.

Ton coeur, il est resté sous cet arbre. Va le récupérer.

Je vous retrouve bientôt !

Tiffany ❤️


Une réflexion sur “The Boss

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s