Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles

Titre : Orion

Auteur : Battista Tarantini

Maison d’éditions : Hugo Roman

340 pages

Résumé : Après des années de travail intenses et douloureuses, Leo Kats sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. C’est la consécration pour cette jeune danseuse. Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite dans l’école de la compagnie pour y créer un ballet irrévérencieux. Et il veut Leo, lumineuse et docile. Seulement elle. Obsédé par la première danseuse, Orion tente tout pour la convaincre. Secouée par les méthodes peu académiques du maître de ballet, troublée par le désir qu’elle ressent pour lui, Leo craint le pire pour sa carrière. Des studios à la scène, en passant par les coulisses de l’Opéra, les deux Étoiles dansent avec leurs ombres. Elles devront se battre pour trouver l’amour.

.

Bon bon bon… Par où commencer ? Alors, déjà, grâce aux multiples avis que j’ai pu voir, je pense que ce livre est perçu de deux façons opposés. Certains adorent tout de ce livre, de la plume jusqu’aux personnages, pour d’autre c’est une grosse déception. J’ai cherché un peu et je n’ai vu aucun avis mitigé : soit l’avis ne parle qu’en positif d’orion soit en négatif. Donc je voulais juste dire ceci car Orion est apparemment perçu de façons différentes par tout le monde et je trouvais intéressant de voir tous les différents avis étant donné que le mien est négatif.

Donc sans plus de blablatage commençons ; Orion a été pour moi une grosse déception. Je n’ai pas accroché malheureusement.

J’ai ressentis que Battista voulait vraiment donner au livre quelque chose d’abstrait, de poétique. C’est donc pour ça que dans certains situations on a eu des passages comme celui ci :

– Où es tu Leo ?

Pam-Pam. Pam-pam. Pam-pam. Pam-pam.

Je suis passée du simple au double.

Pam-Pam. Pam-pam. Pam-pam. Pam-pam.

Je finis par perdre complètement l’équilibre et tombe sur les fesses.

😶 D’accord… J’ai bien compris à ce moment que l’auteur cherchait à transmettre un beau message sur la passion de la danse, à rendre ce message poétique, abstrait. Mais au bout de quelques passages écrits ainsi, je vous avoue que je m’étais vite lassée. Cette écriture m’a rendu plus que confuse à certains moments et est la raison pour laquelle je n’ai pas pu m’attacher aux personnages. Comme j’étais confuse à certains moments je n’ai pas pu ressentir les émotions que j’aurai du ressentir non plus.

Ensuite, parlons de la trame d’Orion. À mes yeux, les scènes s’enchaînaient incroyablement lentement. C’était la même chose à chaque scène et je n’ai pas réussi à voir ni le fil conducteur ni l’intrigue.

Après concernant les personnages je suis extrêmement mitigée. Comme je vous l’avais dit l’écriture était une des raisons pour laquelle je ne m’étais pas attachée à eux ; mais ce n’est pas la seule raison. Commençons avec Leo qui était parfois plate et juste agaçante à mes yeux. J’ai bien aimé sa motivation pour sa passion mais c’est la seule chose que j’ai aimé d’elle j’ai l’impression… Ensuite, j’ai trouvé Orion très sombre, mystérieux, torturé et… C’est tout ? Ces deux personnages et leur « alchimie » n’ont juste pas été assez approfondis selon moi. Surtout que leur amourette ( ? ) a évolué à la vitesse lumière contrairement à ce livre.

Donc en bref, je ressors très déçue de ce roman. Je pense qu’il peut plaire à beaucoup mais personnellement je ne serai pas la personne qui le recommanderait si on me demandait conseils côté bouquins.

Tiffany 💕


Une réflexion sur “Orion, Tome 1 : Ainsi soient les étoiles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s